LE JAPON đŸ‡ŻđŸ‡” les activitĂ©s

Atelier Ă©criture đŸˆČ

L’Ă©criture japonaise se compose de trois systĂšmes: hiragana, katakana et kanjis.

Les hiraganas et les katakanas sont des syllabaires utilisés pour écrire des mots japonais, tandis que les kanjis sont des caractÚres chinois adoptés par les Japonais pour écrire des mots japonais.

Les hiraganas sont utilisés pour écrire les mots grammaticaux tels que les particules, les verbes conjugués, les adjectifs et les adverbes. Ils se composent de 46 caractÚres simples qui représentent chacun une syllabe.

Les katakanas sont utilisĂ©s pour Ă©crire les mots d’origine Ă©trangĂšre et les noms propres. Ils se composent Ă©galement de 46 caractĂšres simples, qui reprĂ©sentent chacun une syllabe, mais leur forme est plus angulaire que les hiraganas.

Les kanjis sont les caractÚres chinois que les Japonais ont adoptés pour écrire des mots japonais. Il y a plus de 50 000 kanjis, mais seuls environ 2 000 à 3 000 sont couramment utilisés. Les kanjis peuvent avoir plusieurs prononciations et plusieurs significations, selon le contexte dans lequel ils sont utilisés.

En rĂ©sumĂ©, l’Ă©criture japonaise est complexe, car elle utilise trois systĂšmes d’Ă©criture diffĂ©rents, chacun ayant son propre ensemble de caractĂšres et de rĂšgles d’utilisation.

Nos supports :


Atelier origami

L’origami est l’art japonais du pliage de papier.
Les origines sont lointaines, probablement plus de 1000 ans. Il n’Ă©tait pas seulement un passe-temps ou un art, il avait Ă©galement une signification symbolique et spirituelle. Les formes pliĂ©es Ă©taient souvent utilisĂ©es comme offrandes, pour reprĂ©senter des souhaits de bonne fortune, de santĂ© ou de prospĂ©ritĂ©.

Selon la tradition japonaise, il existe une lĂ©gende selon laquelle plier mille grues en origami permet d’exaucer un vƓu. Cette lĂ©gende est basĂ©e sur l’histoire d’une jeune fille nommĂ©e Sadako Sasaki, qui a survĂ©cu Ă  l’explosion de la bombe atomique d’Hiroshima en 1945.

Nos supports :

  • Livre : Pliages, mes petit ateliers bleus
  • Livre : L’origami et autres crĂ©ations en papier
  • des blocs de papiers 15×15 et 7,5×7,5 unis et Ă  motifs (achetĂ©s au Japon)


Atelier furoshiki

le furoshiki est une technique traditionnelle japonaise d’emballage en tissu, qui a Ă©tĂ© utilisĂ©e pendant des siĂšcles pour transporter des objets tels que des cadeaux, des vĂȘtements ou de la nourriture. Le furoshiki est un carrĂ© de tissu qui peut ĂȘtre pliĂ© et nouĂ© de diffĂ©rentes maniĂšres pour crĂ©er un emballage sĂ©curisĂ© et esthĂ©tique.

Le furoshiki est un moyen durable et Ă©cologique d’emballer les objets, car il permet d’Ă©viter l’utilisation de matĂ©riaux d’emballage jetables comme le papier et le plastique. De plus, il peut ĂȘtre rĂ©utilisĂ© Ă  plusieurs reprises, ce qui rĂ©duit les dĂ©chets.

Nos supports :

  • livres : Furoshiki, l’art d’emballer avec du tissu et Japorama*
  • carrĂ©s de tissus achetĂ©s au Japon


Atelier cuisine 🍙

Nous essayons de cuisiner assez souvent japonais car c’est une cuisine que nous adorons. D’ailleurs, je vous propose de visiter mon blog de cuisine japonaise : yum-cha.fr.

Pour l’atelier cuisine, nous avons sorti le kit Ă  sushi Play-Doh, le plateau en bois achetĂ© chez Oxybul il y a plusieurs annĂ©es et quelques autocollants de mets japonais que j’ai achetĂ© chez Tokyu Hand au Japon il y a plusieurs annĂ©es, lors s’un de nos voyages. J’ai Ă©galement proposĂ© mes 2 livres de recettes prĂ©fĂ©rĂ©s et celui des recettes des studios Ghibli.

Nos supports :

  • Livres de recettes :
  • Kit sushi Play-Doh
  • Coffret sushi en bois


Atelier kokeshi

Les kokeshi sont de petites poupées traditionnelles japonaises en bois, caractérisées par leur forme cylindrique et leur design minimaliste.
Traditionnellement, les kokeshi sont associĂ©es Ă  des expressions de sentiments et d’Ă©motions.
Aujourd’hui, les kokeshi sont devenues un objet de collection populaire, et il existe des musĂ©es et des festivals consacrĂ©s Ă  leur histoire et Ă  leur fabrication. Les poupĂ©es kokeshi sont Ă©galement un symbole de la culture et de la tradition japonaises, et sont souvent offertes comme cadeaux pour cĂ©lĂ©brer les occasions spĂ©ciales ou comme souvenirs de voyage.


VidĂ©os đŸŽ„

LES ANIMÉS

J’aime beaucoup les animĂ©s japonais, et nous en avons pas mal Ă  la maison. Beaucoup sont plutĂŽt destinĂ©s aux adolescents ou aux adultes, mais il y en a quand mĂȘme pas mal qui peuvent ĂȘtre regardĂ© par des jeunes enfants.
Voici ceux que Fleur a dĂ©jĂ  regardĂ© et l’ñge conseillĂ© :

  • Mon voisin Totoro (dĂšs 4 ans)
  • Ponyo sur la falaise (dĂšs 6 ans, mais ma fille l’a vu plus jeune)
  • Le royaume des chats (dĂšs 5 ans)
  • Kiki la petite sorciĂšre (dĂšs 5 ans)
  • Arrietty (dĂšs 5 ans)
  • MiraĂŻ ma petite soeur (dĂšs 6 ans)
  • Pompoko (dĂšs 6 ans)
  • Le chĂąteau ambulant (dĂšs 7 ans)
  • Mes voisins les Yamada (dĂšs 7 ans)
  • Mary et la fleur de la sorciĂšre (dĂšs 7 ans)
  • La traversĂ©e du temps (dĂšs 7 ans)
  • Le voyage de Chihiro (dĂšs 8 ans)
  • Lettre Ă  Momo (dĂšs 8 ans)
  • Un Ă©tĂ© avec Coo (dĂšs 10 ans)
  • Summer Wars (dĂšs 10 ans)


MOUK

Comme d’habitude, nous aimons voyager avec Mouk, et il y en a 7 au Japon (liens YouTube) :

*liens d’affiliation


Articles similaire

ÉtiquetĂ© , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.