🔎L’OURS POLAIRE 🐻‍❄️

L’ours polaire (ou l’ours blanc) a également sa journée internationale : le 27 février.
L’ours est souvent représenté dans les livres pour enfant comme un animal sauvage, impressionnant, mais protecteur.
Nous nous sommes donc intéressés à ce gros nounours.

L’OURS POLAIRE*
(Les éditions des éléphants – 2017) de Jenni Desmond
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️/5

Savez-vous que l’ours polaire pèse le poids de 20 enfants de 7 ans ? Que son cou s’est allongé au cours de son évolution afin de lui permettre de garder la tête hors de l’eau quand il nage ? Que son odorat est si extraordinaire qu’il peut détecter un phoque à plusieurs kilomètres à la ronde ou sous la glace ? Qu’il est très propre et se lave toujours après son repas ?

Cet album documentaire célèbre un animal joueur et curieux, d’une grande intelligence, tout en mettant l’accent sur l’importance de le protéger, à l’heure où le réchauffement climatique impacte directement son environnement et sa survie.

Cette collection de livres animaliers est splendide. Nous avons également La baleine bleue* et L’éléphant.
Ce sont des livres documentaires très bien écrits, avec des repères simples pour les enfants. Par exemple, il compare son poids et sa taille à celui de plusieurs enfants de 7 ans. C’est plus parlant pour un enfant de 6-8 ans que de simples chiffres.
Il nous explique beaucoup de choses sur l’ours polaire : son physique, son environnement, son alimentation, son super odorat, ses performances de nageur, sa reproduction… Tout ça avec de belles illustrations.
J’adore la page avec son anatomie (photo 2).


LA GRANDE OURSE D’IKOMO*
(Père Castor – 2007) de Agnès de Lestrade et Nicolas Duffaut
⭐️⭐️⭐️⭐️/5

Pour aider à la guérison de sa sœur, Ikomo, le petit esquimau, s’en va pêcher les plus beaux poissons. Mais son voyage n’est pas sans danger, car c’est sur le territoire de la grande ourse blanche qu’il doit s’aventurer…

Nous avions compris dès le début que ce petit Ikomo allait rencontrer cette grande ours. Mais nous nous attendions pas à cette jolie aventure.
Une belle histoire d’amitié entre un enfant et un animal sauvage.


LE VOYAGE D’ANOKI*
(Gautier Languereau- 2017) de Antoine Guilloppé
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️/5

Il fait froid dehors. Le soleil se cache sous la brume épaisse du matin. Anoki sort de son igloo. Tout autour,  la banquise craque…
Aujourd’hui, le jeune garçon a décidé de partir à la recherche du Grand Blanc.
La légende raconte qu’il ressemble, trait pour trait, à un ours polaire, si haut qu’il touche les étoiles. Anoki s’aventure seul dans l’immensité silencieuse de la banquise. Il ne voit pas la nuit tomber…  
Le Grand Blanc est tout près…

Nous avons la chance d’avoir ce bel album en format pop-up dans notre médiathèque.
J’adore les histoires de légendes familiales ou communautaires. Ici on raconte que seuls les enfants peuvent voir le grand blanc. Et ce grand blanc apparaît à la fin dans un magnifique popup, très impressionnant.
c’est un très beau livre, comme souvent chez Gautier Languereau.


TIBOULI RÊVE DE COULEURS
(Circonflexe – 2015) de Myriam Ouyessad et Arnaud Nebbache
⭐️⭐️⭐️⭐️/5

Sur la banquise, tout est blanc, la neige comme les ours. Mais Tibouli a envie d’ailleurs, il a envie de couleurs. Alors que Mamours se prépare à hiberner, le petit ours s’éloigne sur un bloc de glace à la recherche du bleu de la mer, du rouge du soleil couchant, du jaune du sable…

Les couleurs suivent les aventures de ce petit ours blanc au fil des pages.
L’histoire peut être lu à de jeunes enfants dès 3-4 ans. Elle n’est pas très longue. Et ces changements de couleurs et d’univers vont beaucoup les accrocher.


UNE LUMIÈRE DANS LA NUIT*
(Gautier Languereau – 2019) de Marie Voigt
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️/5

Pour la petite Betty qui adore les histoires du soir, la nuit rime avec magie  ! Pour Cosmo, l’ours de son livre, c’est tout le contraire  : il a peur du noir. Lorsque Cosmo apparaît dans sa chambre, Betty est bien décidée à le faire changer d’avis. Elle l’emmène dans une grotte mystérieuse où ils découvrent ensemble un merveilleux spectacle grâce à l’obscurité.

Pour les enfants qui ont peur du noir, cet album est parfait. Il évoque cette peur très fréquente à travers les yeux d’un énorme ours blanc qui ressemble plus à une peluche. Une petite fille l’aide à affronter sa peur. Belle image pour déclencher un déclic dans la tête de nos enfants.
En plus les illustrations sont adorables. 🥰


LE GARDIEN DE LA LUNE* 🌕🐻‍❄️
(Saltimbanque – 2020) de Zosienka
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️/5

Émile a été élu Gardien de la Lune.
Une importante mission qu’il prend à cœur d’honorer.
Ainsi, chaque nuit, Émile gravit l’échelle le menant jusqu’à la Lune et passe son temps à veiller sur le bel astre, s’assurant de son confort pour lui permettre de briller, déplaçant les poussières, éloignant les chauve-souris joueuses.
Émile trouve agréable de discuter avec sa nouvelle amie dans le calme de la nuit.
Mais un soir la lune commence à disparaître, petit à petit.
Que faire ? Très inquiet, Émile s’enquiert auprès de ses voisins et amis. Même à l’autre bout du monde, la Lune s’efface aussi ! 
La rencontre d’un grand oiseau vert venu se poser près d’Émile, va permettre au gardien, investi de sa grande mission, de comprendre l’un des mystères de la vie :  » les choses vont et viennent « , il en est ainsi de toute chose.
Le ciel se fait noir, la nuit bien sombre. La Lune est partie…
Mais, oh surprise, le lendemain, un joli croissant brille de nouveau tout là-haut. »

🌜 Illustrations tout en douceur pour ce bel album qui évoque les phases lunaires avec beaucoup de poésie.
Donc pas d’histoire sur la banquise cette fois, mais juste un ours blanc qui vit au milieu d’autres animaux et devient gardien de la lune, aussi blanche que lui.


Nos activités

ORIGAMI


OURSON TOUT DOUX


CONSTELLATIONS


GRAPHISME


PIXEL ART


*liens d’affiliation

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.